Découvrez notre nouveau site internet, modernisé et enrichi, pour mieux vous informer, mieux vous accompagner

Recherche

Ursodeoxycholic acid therapy throughout pregnancy in women affected with chronic cholestasis of childhood: No evidence for teratogenicity

Langue :

Par : Panayotis Lykavieris a, Olivier Bernard a, Emmanuel Jacquemin

Date de publication :

Résumé de l'article :

L’acide ursodéoxycholique (UDCA) est de plus en plus utilisé pour le traitement de la cholestase chronique chez les adultes et les enfants depuis de nombreuses années. L’UDCA est considéré comme un médicament sûr et bien toléré aux doses journalières recommandées. Dans le cas de la cholestase intra-hépatique de la grossesse (CIG), le traitement par UDCA a démontré une diminution du risque de complications foetales et est désormais considéré comme un traitement de première intention. La CIG est la maladie du foie la plus fréquente liée à la grossesse et se manifeste principalement au troisième trimestre de la gestation, lorsque l’organogenèse est déjà établie. L’UDCA n’est pas approuvé par les autorités réglementaires comme un médicament sûr pendant la grossesse, principalement en raison de la crainte de la tératogénicité induite par l’UDCA qui pourrait se produire, en particulier au premier trimestre de la grossesse. À ce jour, aucun effet tératogène de l’UDCA n’a été rapporté chez l’homme, mais la plupart des études concernant l’utilisation de l’UDCA pendant la grossesse ont porté sur des femmes atteintes de CIG ou de CBP traitées du deuxième au troisième trimestre de la grossesse. Les données sur le traitement par UDCA pendant toute la grossesse, y compris le premier trimestre, sont rares. Les quelques études menées sur des patientes enceintes atteintes de cholangite biliaire primitive ou de cholangite sclérosante primitive, qui ont reçu de l’UDCA pendant toute la grossesse, n’ont pas rapporté d’effets indésirables fœtaux. Nous faisons état de notre expérience du traitement par UDCA pendant toute la grossesse chez cinq femmes atteintes de cholestase chronique de l’enfance ou ayant bénéficié d’une greffe du foie, qui ont reçu ce médicament en continu depuis le début de la grossesse.

Rechercher

Rechercher

Tenez-vous informé des actualités de l’AMFE en vous inscrivant à la newsletter.